Petite mise au point : pourquoi nommer les recettes végés avec des noms de plats de viande ?

Publié le par Anna et Olivia

Petite mise au point : pourquoi nommer les recettes végés avec des noms de plats de viande ?

Le 8 octobre dernier, Anna publiait sur notre blog une recette assez spéciale, une omelette sans œufs. Cet article vous a beaucoup intrigué, il a été énormément consulté et partagé sur les réseaux sociaux (merci à tous !). Nous avons reçu de nombreux retours positifs sur la recette (mais aussi un négatif, coucou Clément !). La cuisine c’est ça, on a tous des papilles différentes.
Cette fois ce qui est différent, c’est que nous avons été la cible de diverses attaques, plus ou moins gentilles, des quatre coins de la toile, au sujet de notre recette et de son intitulé : « l’omelette sans oeufs ».
Au départ, il y a deux questions pertinentes :
* Pourquoi vouloir recréer à tout prix des recettes carnées, à base d’œuf ou de produits laitiers, en version végétale ?
* Pourquoi nommer ces recettes comme leurs homologues traditionnels (en rajoutant les mots végétal/végane/vegan, ou bien en spécifiant l’ingrédient utilisé à la place du morceau de viande par exemple : la blanquette de tofu)

C’est un débat qui fait rage ;)

Je ne souhaite pas faire de ce billet "un coup de gueule", car nous avons très à cœur de parler de manière positive. Je vais tenter de vous exprimer ici notre position, car c’est un sujet qui mérite quelques éclaircissements, pour que chacun puisse se faire sa propre idée, en toute sérénité et dans la tolérance.

Tout d’abord, cuisiner végétal ne correspond pas forcément à un rejet de la cuisine traditionnelle.
Cela ne signifie pas non plus que ce choix est obligatoirement motivé par un « dégoût de la viande ». Pour certaines personnes c’est le cas, pour d’autres non. Car tout bonnement les raisons de manger végé ne sont pas toutes liées à l’éthique au départ (les autres raisons sont nombreuses : environnement, santé, intolérances et allergies, par goût, par choix spirituel etc…). Et même si on mange végé pour des raisons éthiques, on peut très bien ne pas être dégoûté par les plats que l’on a eu l’habitude de manger depuis la petite enfance.
Donc on peut manger végé (100% du temps ou pas) et aimer le goût de la viande. Certains peuvent être écœurés rien qu’à la vue d’un steak saignant, mais pas d’une saucisse de Montbéliard ou d’une tranche de chorizo. D'autres seront dégoûtés par à peu près tous les produits animaux. Respectons que tout le monde soit différent, il est important d’éviter de faire des généralités. 

Pourquoi manger une omelette végétalienne alors qu’on pourrait très bien en manger une avec des œufs ?
Encore une fois, c’est le choix de chacun. On a le droit (ouf) de refuser de manger des œufs. Pour certains, c'est même une obligation de par leurs allergies ou intolérances alimentaires. Et quand on voit le nombre qui ne cesse de croître des allergies et intolérances alimentaires (notamment chez les plus petits), il est opportun et nécessaire que les personnes concernées puissent trouver des alternatives aux produits qui leurs sont interdits. 

Je fais un petit aparté sur le sujet des œufs car c’est une question qu’on me pose souvent. Pourquoi ne pas vouloir en manger ?! Là aussi, les raisons sont multiples, mais toutes liées à la protection animale. Petit florilège de mes raisons préférées :
* Les conditions d’élevage des poules en cage sont juste intolérables et vraiment pas dignes d’une civilisation avancée telle que la nôtre ;
* Le bec des poules pondeuses est systématiquement coupé (même dans le bio) ;
* Les poulettes finissent TOUTES à l’abattoir (même dans le bio) avant l’âge de 16 mois au plus tard, cela s’appelle l’âge de réforme (elles ne produisent statistiquement plus assez d’œufs) ;
* Certaines poules se font casser une des deux ailes pour limiter leurs mouvements (c'est fou hein ?!) ;
* Et le pompon : pour n’avoir que des poules, il faut se débarrasser des mâles (et cela vaut aussi pour les poulettes achetées en animalerie pour les jardins), cf. l’enquête de l’asso L214 à propos du broyage des poussins mâles expliqué dans cet article du Monde.fr
Bon j’arrête là, car le billet part un peu en cacahuète :D

Donc je disais, qu’on peut vouloir refuser de manger des œufs (ou au moins vouloir en réduire sa consommation), même si on aimait l’omelette, la mousse au chocolat, les œufs brouillés, la meringue… Pourquoi ne pourrait-on pas essayer de trouver leur équivalent dans le végétal ?

Lorsque nous publions une recette d’omelette sans œufs, notre but, contrairement à ce que certains pensent, n’est pas d’en faire manger à tout le monde, ni d’en faire devenir la norme. Ce qui nous anime, c’est avant tout de donner les clés à ceux qui veulent se mettre à l’alimentation végé, sans pour autant rompre avec l’intégralité de leurs habitudes, ni se couper du reste du monde. Avoir la liberté de manger comme avant mais en version végé si on veut, cela nous semble important.

On a lu également à propos de notre omelette « que nous devions sûrement être très frustrées pour vouloir à tout prix recréer les recettes de base non végé »
Avant tout, on peut en effet manger végé et se passer totalement de substituts qui ressemblent aux saucisses, à la viande etc… En privilégiant les légumineuses, les céréales complètes, les légumes et les fruits en abondance, les oléagineux… Cette cuisine est merveilleuse et délicieuse. Elle est en plus très économique !
Mais on peut aussi, occasionnellement ou plus souvent (chacun ses choix, encore !), opter pour des plats traditionnels si nous avions l’habitude d’en manger. Un exemple, celui de la choucroute garnie : c’est top, quand on est végéta*ien, de pouvoir manger une choucroute cuisinée à la bière avec des petits oignons, servie avec de la charcuterie végane et des saucisses végétales fumées, presque comme avant ! Où est le mal ?
Sans l’omelette, bien sûr on peut très bien vivre, on ne se sent pas frustré comme certains s’amusent à le dire… Mais si on peut obtenir un équivalent en végé, pourquoi devrait-on s’en empêcher ?

Vous allez peut-être nous dire : « oui mais c’est l’intitulé qui dérange »
Alors, quelle solution concrètement ? Une fois que l’on a une recette qui ressemble énormément (niveau goût ou niveau visuel, ou les deux) à son homologue traditionnel, faut-il lui inventer un nouveau mot pour le désigner ? Faut-il du coup, créer un nouveau dictionnaire parallèle ? Aurions-nous dû appeler l’omelette sans œufs : la galetopoichiche (ça fait penser à l’inspecteur Gadget en plus) ? une toflette ? J’exagère bien sûr, mais si le titre doit expliquer le déroulé de la recette alors qu’il y a un terme tout trouvé qui y ressemble… pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Comment s'y retrouver si chacun invente un nouveau mot dans son coin ? 

On a également lu que notre recette d’omelette sans œufs n’était pas du tout écolo-friendly, par rapport à l'omelette traditionnelle à base d'oeufs.
On ne va pas rentrer dans le débat de savoir qui a la plus forte empreinte écologique, mais en deux mots, notre farine de pois chiches et le tofu soyeux proviennent de l’agriculture biologique française. Pardon pour la malheureuse cuillère à soupe d’arrow root, qui en effet est un ingrédient plutôt exotique, tout comme la pincée de poudre de curcuma utilisée dans la recette. La personne qui s’est permise de sous-entendre que notre recette détruit la planète, ne doit sûrement jamais manger de bananes, ni de vanille, ni de chocolat, ni d’ananas, ni d’avocat, ni de noix de coco, ni d’aucuns produits animaux (quid de l’alimentation animale)… Bref, passons.

Zoom sur les intitulés des recettes qui font polémiques 
A savoir le fromage, le lait végétal, l’omelette (oh là là quelle coquine celle-là, elle nous donne du fil à retordre !), la meringue, les similis carnés (saucisses, steaks, charcuterie…), le caviar végétal…

Le fromage
C’est le mot le plus facile à défendre, de par son étymologie.
Le fromage végétal est maintenant assez répandu, on peut l’acheter dans le commerce (magasins bio, boutiques véganes…) ou le fabriquer soi-même. Toutes les variétés et les marques ne se valent pas du tout, certaines compositions vous feront même bondir. Mais il existe de belles alternatives : le fromage à tartiner type Boursin (à base de tofu lactofermenté produit à base de soja bio du sud-ouest de la France et fabriqué à Agen), les fromages en tranches à faire fondre dans les burgers (je défie n’importe qui de déceler à l’aveugle que ce n’est pas du fromage traditionnel), la mozzarisella, les fromages à pâte dure type cheddar, les cream cheese etc…
Voici l’étymologie du mot fromage : « Forma – formage – fromaige – fromage » L’origine du mot « fromage » remonte au XIIIème siècle. A l’époque on faisait cailler le lait dans des récipients à parois perforées pour l’égouttage, les faisselles. Et en latin, faisselles se traduisait par « forma ». Au XIVème siècle, le mot « forma » devient « fourmage », puis au XVème siècle, « fromaige » devient « fromage ». C'est donc le récipient et le fait de "mettre en forme", c'est-à-dire de mouler le lait caillé, qui a donné son nom au fromage. (source)

Fromage de cajou

Fromage de cajou

Le lait végétal
Il s'agit d'une boisson à base de végétaux présentant des aspects souvent proches du lait de vache. Le goût en revanche est différent. Au niveau nutritionnel, les laits végétaux ont chacun leurs caractéristiques, certains sont même enrichis en calcium. 
Les laits végétaux les plus connus : d'amandes, de noisettes, de soja (le lait de soja s'émulsionne incroyablement et fait des merveilles en cuisine), de noix de cajou, de macadamia, d'avoine, de riz (un des plus neutres au goût avec l'avoine), de coco, de quinoa, d'épeautre, de millet... 
On peut opter pour les laits végétaux pour des raisons très multiples : par goût déjà (essayez donc le lait d'amandes dans les crêpes, delicious !), pour varier son alimentation, pour cause d'intolérance alimentaire (difficultés à digérer le lait de vache, ballonnements...) ou d'allergie, par choix éthique et écologique (l'industrie laitière industrielle est un vrai désastre pour la planète)...
Ils s'utilisent en cuisine à la place du lait de vache, se dégustent en boisson chaude au chocolat, pour déguster des céréales et muesli, etc... S'ils ont la même utilisation et le même aspect que le lait, pourquoi chercher un nouveau terme alambiqué alors qu'il est beaucoup plus simple pour tout le monde de s'y retrouver en utilisant le même terme suivi de "végétal" ou de la graine dont "le lait" est extrait ? 
Mini point en plus, concernant la (fausse) controverse du lait végétal donné aux nourrissons : le lait végétal n'est pas un lait infantile, tout comme le lait de vache du commerce n'est pas un lait infantile non plus. Le lait dont les bébés doivent se nourrir est le lait de leur maman. Si malheureusement la maman ne peut ou ne souhaite pas allaiter son enfant, il existe des laits infantiles issus de l'industrie. Ils sont fabriqués au choix : à partir de lait de vache, de riz, de soja, etc... En aucun cas, on donne à un bébé du lait de soja ou du lait de vache ! (il est recommandé de ne pas donner de lait de vache avant le 1er anniversaire)

Lait d'amandes home-made

Lait d'amandes home-made

L’omelette
Pour l’omelette c’est un peu plus tiré par les cheveux, je vous le concède.
D’après l’encyclopédie Larousse, le mot omelette est une altération du moyen français amelette, lamelle, du latin lamella, lame, avec l'influence du latin ovum, œuf. La forme aplatie de l'omelette ayant été comparée à celle d'une lame. (source CNRTL)
Il y a tout de même une influence de l’œuf dans l’origine du mot omelette. Mais la racine du mot est surtout liée à la forme aplatie de la recette. Donc, pourquoi pas une omelette sans œufs ? Si elle ressemble beaucoup à une omelette ?
Au moment de publier notre recette d’omelette sans œufs, on s’était vraiment posé la question de savoir comment la nommer. On n’a pas tardé à choisir « omelette », car elle se mange de la même façon et y ressemble vraiment. De plus, c’est le côté fun qui nous plaisait bien, le côté ludique. Une personne lambda qui cherche une recette d’omelette végétale ira plus facilement taper dans les moteurs de recherche « omelette végétale » plutôt que toflette.

La fameuse

La fameuse

La meringue
En fouettant l’eau des pois chiches (le jus des boîtes de conserve ou des bocaux, mais aussi l’eau de cuisson des pois chiches préparés maison) on obtient une texture exactement similaire à celle des… blancs d’œufs en neige ! Pour l’avoir testée c’est vraiment incroyable. Avec du sucre glace, on obtient de superbes meringues… tout pareil, même texture, même goût ! Pour nous, il est plus qu’opportun d’utiliser le mot meringue pour désigner ces petites friandises ! Pas vous ?

Les sublimes meringues véganes de VG-Zone*

Les sublimes meringues véganes de VG-Zone*

* Lien de la recette des meringues vegan françaises de VG-Zone

Les similis carnés, les plats en sauce à base de seitan/tofu/pst, le caviar végétal…
Concernant les similis carnés, ils se consomment de la même manière que leurs homologues traditionnels et y ressemblent beaucoup (je parle des saucisses, des steaks, des nuggets…). On peut les acheter tout fait ou les fabriquer soi-même, pour être sûr des ingrédients employés.
Ma recette de caviar végétal (photo ci-dessous) a troublé plus d’une personne je vous l’assure : on m’a souvent demandé si c’était des œufs de poisson. Pourquoi nommer ma recette autrement ?
Si on utilise ces produits comme traditionnellement, et/ou si l’élaboration de la recette est similaire mais qu’on ne change que le produit carné par un équivalent végétal, pourquoi ne pourrait-on pas leur donner le même nom ? Je pense à la blanquette de tofu (blanquette vient du fait que la sauce qui nappe le ragoût est blanche), aux terrines (en rapport avec le récipient en terre), etc… Nous ne pensons pas que la tradition culinaire sera mise en péril par l’utilisation de ces termes empruntés…

Caviar végétal (3 ingrédients seulement !)

Caviar végétal (3 ingrédients seulement !)

Vous pouvez donner votre avis dans les commentaires ci-dessous. Gardez bien à l’esprit de rester courtois et tolérant ;)

J'espère que mon billet ne vous a pas donné la migraine !! Ca m'a fait du bien de poser par écrit toute cette prose... 

Avant de terminer sur une sélection de jolis exemples gourmands dénichés sur la toile, je vous remercie de m'avoir lue (en entier ou même en diagonale !) et vous donne rendez-vous sur notre page Facebook pour ne rien rater de nos actus et nouvelles recettes.

Olivia

Publié dans On papote

Commenter cet article

Nolwenn 21/01/2016 13:49

Bonjour,
je découvre votre blog via cet article, merci pour toutes ces ouvertures d'esprits, certains resteront fermés, tant pis pour eux. Un certain Jacques Antonin affirme "Il faut manger ce qu'on aime et aimer ce qu'on mange", tout le monde s'y retrouve non :) ? Je vais vite aller découvrir toutes vos recettes ! Bonne continuation !

Karine 18/01/2016 10:26

Juste un petit mot pour vous dire "ne changez rien" et bravo pour votre blog et recettes vegetales tres inspirantes.
Une p'tite btetonne

Ju' 01/12/2015 13:29

Personnellement je ne vois absolument pas en quoi c'est gênant d'utiliser les mêmes termes. Il y a des rageux partout, ils ont juste besoin de râler alors ils cherchent la petite bête partout...Merci en tout cas pour cette jolie mise au point :)

Manon 23/11/2015 16:24

Coucou, ben moi qui n'y connait absolument rien en végan ou végé j'ai été très intéressée par ce billet. Je trouve ça pénible les détracteurs de service qui sont simplement là pour faire la polémique mais ma foi je crois que c'est le revers inévitable de la médaille lorsqu'un blog a une certaine notoriété!
En tout cas pour ma part je me coucherai moins tarte (sans oeuf et sans beurre;)) ce soir !

Anna et Olivia 24/11/2015 10:53

Oh merci Manon ! T'es trop mimi :-)
On est très contente d'avoir fait ta connaissance ce week-end !
Bisous et à bientôt

Hellix 19/11/2015 19:46

Merci pour cet article, je le garde sous le coude ! Pour info, juste petit point qui risque de vous attirer des trolls : légalement, en France en tout cas, l'appellation "lait" désigne, mot pour mot, le produit intégral de la traite totale et ininterrompue d'une femelle laitière bien portante, bien nourrie et non surmenée. [...]
Je vous laisse juger de l'ironie du "bien portante et non surmenée". Mais les laits végétaux s'appellent en fait des jus, boissons etc. (sauf le lait de coco, mon prof d'agroalimentaire n'a pas su me dire pourquoi, peut être parce qu'on ne le boit pas). Donc, pas impossible qu'un jour un troll vous ressortent cette histoire ^^
Encore merci en tout cas !

Anna et Olivia 24/11/2015 10:54

oh oui bien possible qu'un "troll" vienne ici (re)chercher la petite bête ;-)
Merci pour ce petit point !
Belle journée, à bientôt

Chammy 16/11/2015 22:59

Faudrait que je partage cet article a des proches moi! On me prend pour une méchante maman parce que je refuse que mon fils (de 6 mois) ait du lait de vache plus tard (alors qu'il m'en fait déjà une intolérance via le sein quand je bois ou mange trop de lait/beurre/certains fromages)! Et je suis contente de pouvoir manger des céréales avec du lait d'amande et me faire des sauces à base de crème depuis qu'on a découvert ça.

Anna et Olivia 24/11/2015 10:55

c'est bien connu, les végé et ceux qui font attention à ce qu'ils ont dans l'assiette en général sont des gros méchants !! lol
Bon courage. Merci pur ton commentaire.
Bonne journée

changement de serrure 18/11/2015 12:10

Ca c'est de la belle et bonne cuisine. Bravo les filles !
Paul

ludmilla 14/11/2015 19:18

Je ne suis pas végétarienne et personnellement ca ne me choque pas de voir des omelettes sans œufs du fromage sans lait de vache! Y a toujours des mécontents ca en devient risible! Ne changez rien , j'aime à découvrir des choses nouvelles et grâce à vous c'est le cas

Anna et Olivia 24/11/2015 11:52

Merci beaucoup pour ton gentil comm !
Belle journée

Raphaëlle 14/11/2015 16:50

Je fais partie des visiteuses discrètes, mais cet article me fait sortir de mon mutisme.
Bravo ! Continuez, testez, mangez ce que vous voulez, publiez...
J'ai remarqué qu'un comportement alimentaire "hors norme" est un vrai détecteur à c.. Au moins, comme ça, on les reconnaît...

Anna et Olivia 24/11/2015 11:53

Oui c'est carrément ça : le détecteur à c... !! lol
Jusqu'ici on avait été épargnée par ce genre de bêtises... mais bon on ne va pas se laisser abattre pour autant ;-)
Agréable journée et merci pour ton petit mot !

Hélène 13/11/2015 22:29

Ma foi, l'intolérance est tellement à la mode… A ceci, à cela, et même au langage, visiblement ! Ces petits pédants se font valoir comme ils le peuvent, en faisant mine de protéger les animaux et en s'amusant à agresser les êtres humains pour rien du tout. Lamentable.
Un peu de cohérence et de bienveillance ne ferait pourtant pas de mal…

Anna et Olivia 24/11/2015 11:56

Avec l'anonymat et la distance que créé le web, certaines personnes se lâchent et en oublient même le principe de tolérance... mais vu le nombre de comm adorables ici, on peut se rassurer car on est entourée de personnes super cool !
Belle journée

Marion 13/11/2015 20:32

J'adore votre article c'est exactement ce que je pense. Vraimen top ! Bravo a vous c'est dommage d'avoir lu autant de critiques, je connais l'omelette vegane depuis quelques temps et c'est une recette assez repandue alors je ne comprends pas pourquoi on s'en ai prit a vous.

Anna et Olivia 24/11/2015 11:59

On ne va pas se laisser impressionner par ces bêtises nan mais oh !!
Et on va continuer à se régaler avec des omelettes vg et même des quiches lorraines vg aussi tiens !! ;-)
Merci pour ton passage et ton petit mot !

Clem 13/11/2015 17:34

Vous avez plein de supers recettes et d'idées qui débordent, ne faites pas trop attention aux haters, il y en aura toujours ! par contre juste un petit détail: je ne suis pas sûre qu'il faille dire "malheureusement" quand une femme n'allaite pas son enfant, encore une fois, comme vous le répétez tout au long de ce billet, c'est une question de choix, personne ne peut juger...

Elsa (Envie d'une recette végétarienne?) 13/11/2015 15:58

Coucou les filles !
Je vous ai mis une déclaration d'amour ce matin sur FB tant votre article m'a plu, émoustillé, réconcilié avec la vie même ! ^^ Un peu de tolérance dans ce monde, ça m'a fait du bien.
Et en fait, je vais devoir recommencer, parce que je me demandais pourquoi je voyais des gens arriver de chez vous vers chez moi... Je n'avais pas vu que ma recette d'acras était à l'honneur en fin d'article.... Alors à nouveau... Un grand MERCI ! Bises ! :-)

Anna et Olivia 24/11/2015 12:00

Oh oui ça pour une déclaration d'amour, c'en est une ! Et on est super touchée, tu penses bien !
Merci tout plein pour tes messages ! Des bises !!
Bonne journée

Gwen 13/11/2015 14:47

Très bien écrit ! Merci :) D'ailleurs, hier, j'ai fait une raclette végétale :p

Anna et Olivia 24/11/2015 12:01

Et bien bonne raclette vg !! (bon tu as déjà du t'en régaler ;-) )
Merci pour ton comm !

Ingrid 13/11/2015 14:45

Coucou les filles,
J'avais lu la "polémique" de l'omelette ! Quand les ondes sont plutôt négatives, je préfère les éviter (là je parle des commentaires!)
Continuez ce que vous faites ! Et Cet article recadre les choses ... vous l'avez dit avec respect.
Biz
Ingrid

Anna et Olivia 24/11/2015 12:03

On te comprend bien, nous aussi on s'éloigne autant de faire se peut de la négativité de certains... mais pas toujours facile de s'en prémunir...
Merci beaucoup pour ton gentil message ! Belle journée

noviceencuisine 13/11/2015 14:29

Bravo les filles!

Anna et Olivia 24/11/2015 12:03

Merci copinette ! Bisous

Bel'Coutures par Belinda 13/11/2015 14:15

voilà une très belle réponse et merci. Pour ma part (végétarienne depuis plus d'1 an) je trouve cela super méga pratique de pouvoir trouver des recettes similaires pour les raisons invoquées à savoir ne pas chercher midi à 14h! S'il fallait arrêter le caviar de tapioca il faudra alors arrêté la recette caviar d'aubergine ;-) si je ne m'abuse il n'y a pas la moindre trace d’œufs de poissons dedans :p Donc je suis pour ces appellations en végétales car bien souvent effectivement le nom de la recette tient plus de la façon de procéder qu'à autre chose.
Alors continuez ainsi car de toute façon personne n'est parfait et on ne peut pas plaire à toute le monde. Moi j'aime les omelettes sans œufs, les terrines de légumineuses, le caviar d'aubergine etc etc etc, (mais chut, faut pas le dire on mange encore de vrais œufs et des "vrais" fromages, par contre on a arrêter le lait de vache et on diminue quand même notre consommation de fromage traditionnel peu à peu ;-) - nous faisons notre petit chemin tranquillement, à notre rythme et ça marche plutôt bien alors nous sommes sur la bonne voie :-D )
Merci pour votre blog et vos recettes :-D très bonne continuation et très belle fin de semaine :-D

Anna et Olivia 24/11/2015 12:06

Depuis cet article, on blague souvent entre nous sur le "saucisson au chocolat" et ton message nous y refait y penser ;-)
Nan mais c'est vrai quoi, un saucisson au chocolat ... lol
Merci pour ton passage et ton message si censé ! :-)
Belle journée et à bientôt

Bel'Coutures par Belinda 13/11/2015 14:17

ah oui j'oubliais de préciser qu'ici nous recherchons ces similis recettes car elles ont surtout une évocation de bons moments passés entre amis ou en famille et ça fait du bien des fois de se replonger ainsi avec de bonnes recettes conviviales végéta*iennes ;-) )

Luluberlu 13/11/2015 14:11

billet parfait !... to-lé-ran-ce .. c'est pourtant pas compliqué ! si ?... ah ben quel dommage !
ne vous arrêtez pas aux commentaires désobligeants et continuez !
merci

Anna et Olivia 24/11/2015 12:07

On essaie de passer outre mais quelques fois on est "obligée" de passer par la case :b "remettre les points sur les i" ;-)
Merci pour ton commentaire tout mimi !

lili 13/11/2015 14:02

Excellent article, je vous tire mon chapeau ! Très bien écrit, je vous rejoins à 100%, d'autant plus que j'ai souvent ce type de remarques aussi. Alors bravo !!!! Et merci. :D

Anna et Olivia 24/11/2015 12:08

Merci à notre Lili adorée <3
Bisous

Sonia 13/11/2015 14:02

Je n'en reviens pas des commentaires que vous avez pu avoir...J'ai hélas remarqué que dans trop de domaines, les plus intolérants sont ceux qui prêchent (très bruyamment) contre l'intolérance....Cet article est très bien "goupillé". Seuls ceux qui connaissent de près le mode de vie VG peuvent comprendre ces arguments, les autres....bah resteront sans doute dans leurs certitudes étriqués...Incroyable en 2015 de subir encore des réflexions sur des choix de vie différents...J'ai connu ça aussi, et je ne m'esquintais même pas à répondre !!! :) Sauf, lorsque la personne semblait vraiment ouverte et intéressée...(chose assez rare). bel article!! bizoooo!

Anna et Olivia 24/11/2015 12:09

Ah Sonia, notre lectrice chouchoute ;-)
Merci pour tous tes comm toujours agréables et sympathiques. Si tout le monde pouvait être comme toi : agréable, tolérante... et tout et tout !
Bisous Sonia, belle journée !

Elo 13/11/2015 13:38

Merci et bravo pour votre mise au point autour de l'omelette sans oeufs...une des dérives d'Internet semble être qu'anonymement, quiconque peut défouler ses aigreurs en toute impunité..hélas, cela dessert le propos de ceux qui pratiquent et promeuvent le végétarisme (entre autres)
Aprés...les foultitudes de commentaires de type "Rooooooh ça a l'AIR trop bon ! " "gardez-moi une part j'arrive ! " "moi je fais pareil,mais en daube ; et je mets du seitan à la place des oeufs et des patates douces à la place de l'huile" à longueur de page, ça doit pas être marrant non plus ! Votre blog est super...SVP, continuez à vous amuser !

Anna et Olivia 24/11/2015 12:11

Oui c'est tout à fait ça, l'anonymat du web laisse pousser des ailes à certains qui se sentent "forts" de pouvoir critiquer à leur guise... Mais bon on essaye que ça nous passe au-dessus comme on dit :-)
Merci pour ton commentaire ! Agréable journée et à bientôt !

Solyflor 13/11/2015 13:34

Pourquoi devoir toujours et encore se justifier devant une minorité qui se croit bien pensante ?
Continuez, vous et d'autres, à créer de belles et bonnes recettes saines et gourmandes ! Et merci pour ça !

Anna et Olivia 24/11/2015 12:12

Comme tu dis, pourquoi devoir se justifier ? Mais là, une petite mise au point s'imposait, les aigreurs "mal digérées" ne mènent nul part ;-)
Belle journée

Sandrine 13/11/2015 13:29

J'ai souvent ce souci au boulot (mes collègues sont assez "sarcastiques" avec mes choix alimentaires (quelquefois désagréables mais vu que je reste assez calme, jusqu'ici tout va bien :) ). Dès que je me ramène un tarama végé, une terrine, un paté, un pavé de seitan, des tomates/tofu, de la mousse au chocolat, .... BAM j'entends systématiquement un : "Pourquoi donner un nom de nourriture normale (-_-) à tes trucs?" (ma réponse : "et pourquoi pas? Comment devrais-je l'appeler? Au lieu de mousse au chocolat végé, je dois dire mélange de chocolat avec des ingrédients végé qui reessemble à de la mousse au chocolat mais sans œufs et sans laitages?")
Ca me fatiiiiiiiiiiiiigue! La critique est si facile, changer demande plus d'efforts ;)

Anna et Olivia 24/11/2015 12:14

Merci pour ton passage ici ! On adore ta petite phrase : " La critique est si facile, changer demande plus d'efforts". C'est tellement vrai !
Bon courage... Bises

stach 13/11/2015 13:19

Tout simplement superbe !!

Anna et Olivia 24/11/2015 12:14

Merci ! Belle journée

stach 13/11/2015 13:19

Super !!!!

stach 24/11/2015 12:35

Bonjour , une saison pour rester au chaud aux cotés de la cuisinière ......Et préparer des bons p'tits plats !!!!! 1OO % à base de végétaux , bien sur !!!