Pourquoi je ne mange pas d’œufs (suis-je extrémiste ?)

Publié le par Anna et Olivia

Cela fait longtemps que j'ai envie d'écrire cet article. J'hésitais car nous avons vraiment cette volonté avec Anna de faire de ce blog un espace très positif, vous proposant des recettes et de la bonne humeur autant que possible, et aborder ce genre de sujets risque toujours de faire grincer des dents.

Et puis la révélation cette semaine de nouvelles images par l'association L214 prises en caméra cachée dans des élevages de poules pondeuses a été le déclic. C'était l'occasion d'en parler, après je me tais, promis, et je retourne à mes fourneaux ;)

Pourquoi je ne mange pas d’œufs (suis-je extrémiste ?)

Pour commencer, j'ai supprimé il y a quelques années (des années déjà, ça passe vite !) la viande et le poisson, la gélatine et petit à petit les produits laitiers (que je ne digérais pas, de toute façon), et........ les oeufs.
Autant pour la viande et le poisson, les gens comprennent plutôt bien la démarche, les produits laitiers également (pour ces derniers c'est même encore plus simple vu qu'il est notoire qu'ils ne sont pas si bons que ça pour la santé).
Mais en ce qui concerne les oeufs, je fais souvent face à des incompréhensions de la part de mon entourage. Mais oui, pourquoi je ne souhaite pas consommer d'oeufs ? "Cela n'engendre pourtant pas de souffrance aux poules, les oeufs sont pondus dans tous les cas, et puis les oeufs c'est bon pour la santé !"
L'incompréhension est encore plus grande lorsque les gens s'aperçoivent que je n'achète plus de biscuits de supermarché, de pâtes aux oeufs, etc... Cela passe souvent pour de l'extrémisme. Et le pire, c'est que je les comprends très bien. A première vue, ça peut paraître extrémiste.

Mais en creusant, la réalité est toute autre. Je n'agis pas par lubie, malheureusement...

Du coup, j'ai besoin d'apporter un peu d'information sur le sujet, à partir de ce que j'ai pu apprendre ces dernières années. Je ne voulais pas croire sur parole les sites véganes, je voulais vraiment être sûre de la réalité. Et ce que j'ai découvert est encore pire que ce que je pensais. Je me suis renseignée surtout auprès de sites dédiés aux éleveurs directement, via les directives européennes, les forums pour les agriculteurs etc... Mes sources de renseignements n'étaient donc pas "pro-protection animale à la base". L214 a fait un dossier vraiment très complet sur le sujet sur leur site aussi (lien ici).

Je ne force personne à lire mon billet bien sûr, sachez que j'ai essayé vraiment de le rédiger dans un souci "d'information", pas de sentimentalisme, pas d'images ni de termes choquants, juste les faits autant que possible. J'espère que personne ne se sentira "attaqué", je ne juge personne, on fait tous ce qu'on peut avec ce qu'on sait.

Règlementation sur le marquage des oeufs

Je pense que quasiment tout le monde est informé sur le marquage des oeufs (ou au moins en a entendu parler). Le mode d'élevage des poules pondeuses doit être clairement indiqué sur chaque boîte d'emballage, et sur chaque oeuf doit être inscrit un code : 0, 1, 2 ou 3 (suivi du code du pays, FR pour la France). Ces codes indiquent les conditions de vie des poules (ce qu'elles mangent, où elles vivent, etc...), si elles vivent en cage, dans un hangar sans lumière naturelle, si elles ont un accès à l'extérieur...

Code 3 "oeufs de poules élevées en cage" (gloups !)

Les poules sont entassées dans des cages, ne pouvant même pas étirer leurs ailes : compter jusqu'à 16 poules au mètre carré. Elles ne verront jamais la lumière du jour, ne sortirons jamais à l'extérieur.

Quand on sait que dans la nature, les poules aiment chercher un coin tranquille et une certaine intimité pour pondre leurs oeufs, mon coeur se brise lorsque je les imagine les unes collées aux autres, toute la journée sur des grilles de cages.

Et ces pauvres poulettes représente 68% des poules élevées en France. Enorme ce chiffre...

Et vu les conditions dans lesquelles les poules pondent, il y a lieu de se demander si leurs oeufs sont réellement bons pour nous... Quelle qualité pour l'oeuf qui a été pondu par une poule stressée, qui souffre, qui a été bourrée d'antibiotiques et de nourriture pleine de pesticides ? 
 

Les oeufs code 3 sont partout !

Vous vous dites peut-être que cela fait belle lurette que vous n'achetez plus ces oeufs là. Malheureusement, il y a de grandes chances que vous en mangiez régulièrement, voire même tous les jours. Un peu à votre insu !

La plupart des aliments transformés contiennent des oeufs ou de la poudre d'oeufs (les allergiques confirmeront !), à défaut d'information contraire vous pouvez considérer qu'il s'agit d'oeufs code 3.

Sachez que dès qu'il y a transformation, il n'est plus obligatoire d'indiquer sur le produit fini l'origine des oeufs, ce n'est pas correct vis-à-vis du consommateur, mais c'est légal !
Pensez bien que les industriels ne vont pas se vanter d'utiliser ces oeufs là s'ils n'en sont pas contraints.

Vous trouvez donc des oeufs code 3 dans certaines gammes de pâtes, pâtisseries, confiseries, madeleines, muffins, brioches, crèmes dessert, crèmes glacées... plats préparés, quenelles, surimi, certaines sauces (sauce tartare, mayonnaise, béarnaise....).
Mais aussi lorsque vous allez au restaurant, vous fournir chez le traiteur, chez le pâtissier...

Je n'essaie pas de vous faire peur ou de vous décourager, mais juste que vous sachiez. On consomme, on a le droit de savoir, vous ne trouvez pas ?

Je suis atterrée de voir que les marques utilisent la mention "aux oeufs frais" sur leurs packaging, comme si cela avait de la valeur, alors qu'en réalité c'est vraiment de la m... !

Code 2 "oeufs de poules élevées au sol"

Il ne représente que 6% des poules pondeuses d'élevage. Pas de cages pour ces poules, mais elles vivent recluses dans des bâtiments fermés, sans jamais voir le jour de toute leur (petite) existence.

Avec des densités encore fortes tout de même, puisqu'elles peuvent aller jusqu'à 9 poules par mètre carré. Pas encore la panacée quoi.

Codes 0 et 1, ou le mythe de la poule heureuse

Pour ces 2 codes, les poules doivent avoir accès -lorsque le temps le permet- à un parcours extérieur, comptant un espace d'au moins 4 mètres carrés par poule (cela peut être plus pour certains labels, comme Nature et Progrès). Cela pourrait paraître presque idyllique comme ça.

D'après L214, "l'accès à l'extérieur n'est pas obligatoire avant que les poules aient 25 à 28 semaines selon les labels" (quasiment la moitié de leur vie en fait), je l'ai vérifié sur des sites d'aide aux éleveurs.

Du côté bâtiment, ça se corse un peu. En code 1, les poules peuvent être jusqu'à 9 poules au mètre carré, en code 0 le chiffre descend à 6.
A savoir que la différence entre le code 1 et le code 0 réside surtout au niveau de l'alimentation des poules pondeuses, en code 0 les poules recevront une alimentation biologique à 95% minimum, sans OGM (la poule s'en fout, c'est surtout pour la santé du consommateur quoi...), des différences aussi pour l'administration d'antibiotiques etc... 

Une issue funeste dans tous les cas

Pour commencer, le taux de mortalité moyen en ponte est de 10%. Pour les 90% qui arrivent à survivre, leur destin reste le même :

Code 3, 2, 1 ou même 0... les poules terminent forcément à l'abattoir lorsqu'elles atteignent "l'âge de réforme".
Selon les labels, c'est environ une année (cela peut aller jusqu'à 2 ans grand max).

J'ai été choquée d'apprendre que dans le bio, censé être le moins pire, l'âge de réforme est de 67 semaines (soit un peu plus de 16 mois).

Même si la poule est encore capable de pondre des oeufs, elle devient de moins en moins rentable, alors elle est "recyclée" en bouillons cube, plats cuisinés, alimentation des animaux de compagnie...

Une poule peut vivre une douzaine d'année, aussi longtemps qu'un chien.
 

Sexage dans tous les cas

Les poussins mâles sont écartés de la production (broyage ou gazage). On a besoin de femelles pour pondre des oeufs, pas des mâles. 

A noter que l'épointage des becs est autorisée, même dans le bio : privées de vie décente dans la nature, les poules peuvent développer des comportements agressifs et s'attaquer entre elles. Couper le bec des poussins est une pratique très répandue, afin d'empêcher que les poules ne se blessent ou ne se tuent... (et surtout pour ne pas impacter le taux de rendement...)

La fausse solution d'acheter des poussins en animalerie

Vous avez de l'espace dans votre jardin, vous aimeriez avoir une poule pour pouvoir consommer ses oeufs et pour qu'elle vous débarrasse de vos déchets alimentaires. Vous pensez bien faire en allant acheter un petit poussin trop mignon en animalerie.

Pour avoir des oeufs, il vous faut donc une poule et non un coq. En animalerie, vous aurez la possibilité d'acheter des poussins femelles. Les poussins mâles n'étant pas demandés, ils auront été éliminés à l'âge de quelques jours seulement (par broyage ou gazage).

En achetant en animalerie, on cautionne le sexage des poussins mâles :(

Sauvetages de poules de réforme

C'est une solution plutôt honorable, vu que toutes les poules pondeuses partent à l'abattoir au bout de 16 mois environ, il peut être possible de récupérer auprès des éleveurs directement ces poulettes destinées à l'abattoir, afin de leur offrir une seconde vie plus digne.

Certaines associations de défense des animaux (il y a des sites, comme celui de l'association Dignité Animale et des groupes sur Facebook pour cela !) proposent des actions groupées.

△ Suite aux révélations de l'enquête de L214 cette semaine, la préfecture de l'Ain a fait fermer le poulailler en question (le 27/05/2016), les bâtiments devant être vidés et nettoyés sous 3 semaines (à lire sur le site de L214). Ce qui signifie l'envoi à l'abattoir des 200.000 poulettes. De nombreuses associations ont demandé au Préfet d'entamer une collaboration pour tenter de sauver le plus grand nombre possible d'animaux. Je pense que nous en saurons plus dans les jours à venir sur la page Facebook de L214. 

Si vous pensiez accueillir des poules dans votre jardin prochainement, c'est peut-être l'occasion !

L'autre solution : les alternatives aux oeufs

Pour ne pas arriver à toutes ces dérives, il y a la solution de réduire, voire d'arrêter de manger des oeufs.

Aujourd'hui, avec les nombreux sites de recettes que l'on trouve sur internet, il est vraiment facile d'adopter de nouvelles habitudes et recettes. 

Mise à part pour les oeufs cuits seuls (à la coque, au plat etc...), il existe une alternative sans oeuf pour quasiment toutes les recettes ! On peut même faire des meringues, de la pâtisserie (pâte à choux et donc... des éclairs, religieuses, petits choux à la crème...), des macarons, des quiches, de la mayonnaise, des gâteaux, des cakes salés... 

Et vous, est-ce que vous avez déjà tenté des recettes alternatives à des recettes tradi aux oeufs ?

J'espère que mon billet vous aura aidé à en savoir plus sur le sujet si ce n'était pas le cas !

N'hésitez pas à le partager autour de vous ;)

Je vous souhaite un bon week-end à tous, à bientôt

Olivia

PS : je tiens à remercier chaleureusement Angela pour son adorable accueil et pour m'avoir permis d'approcher ses gentilles poulettes afin de prendre quelques photos pour illustrer cet article :)

EDIT DU 29 MAI 2016

Le sauvetage des poules du GAEC du Perrat est en cours ! Merci au travail des associations qui oeuvrent en ce sens :)

Pour avoir les infos si vous souhaitez récupérer des poules (il y a des covoiturages prévus !) il y a un événement sur Facebook : lien ici

Pour les personnes intéressées habitant à Angers (et pour la Bretagne), vous pouvez nous faire signe on transmettra !

Merci à tous pour vos commentaires et vos partages, ils sont appréciés :) 

Pour faire un liant, remplacer un œuf par:
- 5g de graines de lin mixées dans 15mL d'eau
- ou 1/2 banane
- ou 1 cc de farine de soja ou de tapioca avec 3 cc d'eau

Pour l'aspect levant, remplacer un oeuf par:
- 1cc de jus de citron et 85mL de lait végétal
- ou 2 cs d'eau, 1 cs d'huile et 1 cc de levure

Pour l'aspect moelleux, remplacer un œuf par:
- 1cc de purée d'amandes ou noisettes ou cacahuètes avec 45mL de lait végétal
- ou 50g de purée de potiron ou de légume

J'espère que ça pourra aider certains lecteurs! Ma méthode préférée qui marche à tous les coups, c'est de laisser tremper (pour un œuf) 1cc de graines de Chia dans 80-100mL de lait végétal et d'attendre quelques minutes avant de verser dans la préparation (les graines de Chia donnent un aspect gélatineux à la préparation).

Priscilla, "Le blog de l'alimentation végétarienne"

Pourquoi je ne mange pas d’œufs (suis-je extrémiste ?)

Publié dans On papote

Commenter cet article

Magalie 02/06/2016 09:09

Merci pour ton article qui est très intéressant.
Je mange régulièrement des œufs mais ça fait longtemps que je ne consomme plus ceux que tu cites dans ton article.
J'ai la chance d'avoir un grand terrain et d'avoir mes poules.
Cette année, j'ai pu en sortir 20 d'un élevage industriel. 15 sont encore craintives mais celles d'1 an sont vraiment adorables, même collantes avec moi :-)

Anna et Olivia 02/06/2016 12:44

Wahoo 20 !! Merci pour ce que tu fais Magalie ♡
Merci pour ton témoignage
Bonne journée, à bientôt

Cooking Julia 30/05/2016 14:00

Très instructif Olivia. Personnellement je n'achète plus que des oeufs bio depuis très longtemps mais n'en suis pas encore au stade de les éliminer complètement...

Anna et Olivia 02/06/2016 12:41

Merci Julia ! :)

Betty 30/05/2016 10:39

Bonjour les filles et merci pour cet article :) Je vous comprends bien car de mon côté, j'essaye non plus de ne pas parler de ce genre de sujet sur mon blog, même si je suis adhérente à plusieurs associations de protection animale et que je participe très souvent à des actions sur le terrain.
Enlever les oeufs c'est assez compliqué, et je suis contente d'avoir déjà fait un premier pas en n'en prenant que 6 chaque semaine chez ma maraichère, même si je connais l'issue fatale des poulettes... A terme avec mon conjoint nous envisageons de créer une ferme pédagogique avec des animaux d'élevage reformés et trouvés sur des marchés à bestiaux pour les plus gros et récupérés via des associations pour les volatiles de basse-cour. J'espère qu'on pourra en dire plus d'ici peu :)
Belle journée à vous deux !

Anna et Olivia 02/06/2016 12:40

Coucou Betty et merci !
Quel projet vous avez là !! :) Hâte d'en savoir plus
Belle journée à toi aussi, bisous

Priscilla 30/05/2016 02:03

Bonjour, merci beaucoup pour cet article très riche d'informations, bravo!
J'ai également arrêté d'acheter des œufs lorsque j'ai découvert une vidéo concernant le destin des poussins mâles... Pour info la voici (âmes sensibles s'abstenir): https://www.facebook.com/gary.yourofsky/videos/947308528657729/

J'apprends des choses supplémentaires avec ton article notamment pour la partie sur l'âge de réforme des poules dans le domaine du Bio...On ne s'attend pas avec ce label à de telles conditions (surement à cause du marketing bien travaillé de l'industrie!).

Bref je voulais aussi ajouter en commentaire à ton article, qu'en effet il est tout à fait possible de remplacer les œufs (je pense notamment à la pâtisserie). Voici personnellement les techniques que j'utilise:

Pour faire un liant, remplacer un oeuf par:
- 5g de graines de lin mixées dans 15mL d'eau
- ou 1/2 banane
- ou 1 cc de farine de soja ou de tapioca avec 3 cc d'eau

Pour l'aspect levant, remplacer un oeuf par:
- 1cc de jus de citron et 85mL de lait végétal
- ou 2 cs d'eau, 1 cs d'huile et 1 cc de levure

Pour l'aspect moelleux, remplacer un oeuf par:
- 1cc de purée d'amandes ou noisettes ou cacahuètes avec 45mL de lait végétal
- ou 50g de purée de potiron ou de légume

J'espère que ça pourra aider certains lecteurs! Ma méthode préférée qui marche à tous les coups, c'est de laisser tremper (pour un oeuf) 1cc de graines de Chia dans 80-100mL de lait végétal et d'attendre quelques minutes avant de verser dans la préparation (les graines de Chia donnent un aspect gélatineux à la préparation).

Priscilla
http://www.alimentation-vegetarien.com/

Anna et Olivia 02/06/2016 12:39

Merci beaucoup pour ton message Priscilla, c'est une bonne idée de récapituler ainsi les techniques de remplacement :)
Un très bon mémo !
Une belle journée, à bientôt

Myrtee 29/05/2016 22:04

Merci beaucoup pour cet article très bien écrit. Nous aussi, nous passons pour des extrémistes. C'est dommage parce que lorsque l'on a décidé que notre maisonnée serait vegan, on ne pensait qu'à transmettre et donner de l'amour. Des fois je craque devant la méchanceté gratuite...En tous cas lorsque l'on me pose des questions non agressives, je suis très heureuse de partager. J'avoue que je suis très fière de faire découvrir que le mythe des vaches laitières n'existe pas, elles sont comme moi qui fait têter mon bébé. Si on dérange, c'est que l'on commence à être plus nombreux :) gros bisous et à bientôt

Anna et Olivia 02/06/2016 12:37

Merci beaucoup pour ton message Myrtee, c'est tellement vrai que notre démarche est emplie d'amour, mais pas toujours perçue comme elle le devrait malheureusement
Gros bisous !

FFACQ 29/05/2016 19:53

si vous êtes une blogueuse irresponsable, modérez vos propos ; nous avons déposé plusieurs plaintes pour ce type de propos !

Barbac 29/05/2016 10:58

t'as raison Kurt ; c'est tout un pan de l'économie française qu'ils veulent mettre à bas, comme si il n'y avait pas assez de chomeurssss.
Et comme dans la pub, soja, tofu, salade ...

ManueB 29/05/2016 08:36

bravo pour cet article très intéressant......

je ne mange pas souvent de viande mais les oeufs restent encore une base chez moi !!!!!

biz les filles
manue :)

Anna et Olivia 02/06/2016 12:35

Merci Manue ! Bisous :)

kurt 29/05/2016 04:39

Vive la barbaque le pinard le fromage et ma charcutaille moi j'ai choisi mon camp

Nicolas 29/05/2016 01:15

Très bon article, merci :) il fera date

Anna et Olivia 02/06/2016 12:34

Merci beaucoup Nicolas :)

les gourmands {disent} d'Armelle 28/05/2016 23:22

Tres bel article Olivia (photos aussi - on se comprend!)

Anna et Olivia 02/06/2016 12:34

Merci Armelle !! Le blog a échappé à la photo que tu as vu sur FB ahah ;) Bisous !

Elsa (Envie d'une recette végétalienne ?) 28/05/2016 22:25

Merci Olivia pour cet effort de synthèse... Et merci de rappeler qu'il y a des oeufs issus d'élevage en batterie partout ! Bisous !

Anna et Olivia 02/06/2016 12:33

Merci Elsa, parler des produits transformés qui contiennent quasiment tous des œufs code 3 était le moteur initial de mon billet ;)
Bisous !

kali 28/05/2016 21:35

Merci pour cet article très instructif. J'ai aussi vu le reportage et j'avoue avoir eu un haut le coeur en voyant le sort de ces poulettes. Je mange des oeufs maison car j''ai la chance d'avoir un terrain et donc un poulailler. Mes poulettes sont pour la plupart des poulettes de réforme achetées dans un élevage bio. Elles sont arrivées à la maison il y a quelques années et depuis la famille s'est agrandie avec des poulettes maison. Tout n'est pas parfait mais on essaie de faire de notre mieux.

Anna et Olivia 02/06/2016 12:32

Merci Kali pour ton témoignage, et merci pour les poulettes que tu as recueilli :)
J'adore ta dernière phrase "Tout n'est pas parfait mais on essaie de faire de notre mieux" ♡

Florianne 28/05/2016 21:24

Merci pour cet article très intéressant! J'ai une allergie aux œufs, et je lis tous les emballages de produits que je ne connais pas encore… Il y a effectivement des œufs partout, même dans une sauce pesto au basilic et parmesan!!! J'hallucine!!! Je ne suis pas encore végétarienne 100%, mais je m'y emploie chaque jour un peu plus… Merci de toutes vos infos intéressantes, et de vos recettes qui "boostent" ma motivation!
Amicalement
fm

Anna et Olivia 02/06/2016 12:30

Merci beaucoup Florianne ! :)

Bon Ap chez Mamounette 28/05/2016 20:34

J'ai vu et je suis ce reportage sur les poules pondeuses, c'est innoui de voir cela de nos jours et bravo à l'association L214. Je le crie sur mon blog à chaque fois : acheter fermier que ce soit viande lait oeuf beurre légumes... Et bien meilleurs produits en plus que ceux de supermarché (comme ne ce moment les oeufs Matines !) Mais ça n'empêche pas d'aimer manger les oeufs, il ne sert à rien d'écoeurer les autres non plus ! J'ai mes poules, dont 2 de Marans depuis 6 ans qu'on aime comme nos chiens et des petites nouvelles depuis 1 mois qui nous connaissent bien dont une que l'on a nourrit à la main pour le développement et l'autre qui attend le soir d'être prise dans les bras pour aller se coucher dans leur maison, poulailler en béton. Mais j'adore leurs oeufs de chacunes d'entre-elles, blanc ou marron, gros ou petit, l'oeuf est bon et pour la santé également. Je mange du poulet, uniquement fermier que je vais acheter en ferme pour avoir du bon qui a vécu dans les champs et nourrit aux graines.
Par contre, je soutiens de tout mon coeur cette association mais je déplore qu'elle ne fasse pas interdire les tueries de moutons lors des manisfestations musulmanes. Les bêtes souffrent car elles sont égorgées vivantes. Alors où est la logique là-dedans ? Une loi que l'on sait qu'on ne pourra pas atteindre ou une loi pour faire chier les petits éleveurs ? A méditer non ?
Bonne soirée merci pour ce débat qui me tient à coeur et bons oeufs ma foi

Anna et Olivia 02/06/2016 12:29

Merci pour ton passage et pour ton témoignage
Une réforme des abattoirs me semble indispensable (le souci ne se situe pas uniquement du côté des pratiques rituelles), car les petits éleveurs envoient leurs animaux dans les mêmes abattoirs que ceux provenant de fermes industrielles. Et quand on voit les dérives dans certains abattoirs... Tout cela est très triste.
Bonne journée, à bientôt

Estelle 28/05/2016 20:29

Merci pour cet article super intéressant et très clair ! Je suis végétarienne, je ne bois plus de lait animal et pour l'instant, j'achète des oeufs plein air. J'ai visité récemment un élevage certifié plein air et, même si ce n'est pas l'idéal, je trouve que c'est une alternative acceptable en attendant de m'en passer complètement en les remplaçant, notamment par le jus des pois chiches.

Estelle
lalippequimurmure.fr

Anna et Olivia 02/06/2016 12:22

Merci Estelle :)
Je trouve que les démarches positives sont celles qui fonctionnent le mieux : essayer petit à petit, de nouvelles recettes et de manière ludique, qui vont remplacer sans vraiment s'en rendre compte nos anciennes habitudes... ;)
Bonne journée, à bientôt
Olivia

Rose Citron 28/05/2016 20:28

Elles sont trop mignonnes ces petites poulettes!
Bon, tu te doutes que tu prêches une convaincue! Je trouve que le plus dur quand on passe au végétalisme, ça n'est pas de trouver des alternatives pour cuisiner à la maison, mais bien dans les produits tout faits : biscuits, pâtes, certains pains... ca me désespère de voir que les industriel mettent des oeufs et produits laitiers là où il n'y en a pas besoin... :/

Anna et Olivia 02/06/2016 12:20

Merci Azilis :)
C'est clair qu'à part à se fournir en magasin bio (et encore...) c'est quasi-mission impossible d'acheter du tout fait en supermarché.
Moi aussi je me demande pourquoi ils mettent des produits laitiers et œufs un peu partout dans des recettes qui n'en ont pas besoin à la base...
Merci pour ton passage, bisous !

Anonyme 28/05/2016 20:24

Bonsoir .En fait en y réfléchissant même les poules élevé à la maison, si on n'est pas végan, mange la même cochonnerie que nous donc il faut remettre en question toute notre alimentation, pas facile au premier abord mais j'ai de l'espoir

ludmilla 28/05/2016 19:13

Bonjour, j'ai tout lu, j'en savais déjà beaucoup , mai sje continu à manger des oeufs car nous avons nos propres poulettes à qui nous donnons beaucoup d'amour, nous les avons prit les première chez un agriculteur qui les élèvent à destination de vente au particulier ou les élevages. Cette année nous en avons reprit chez un autre agriculteur mais des poules de réforme qui pondent encore énormément . Nous avons donc 8 poulettes de puis 2 ans et nous adorons nous en occuper , nos enfants ramasser les oeufs , et mon mari leur faire des câlins et les ramener à la maison avec leur copine capucine notre oie.
Nous trouvons monstrueux les élevages en batterie ou tout forme de maltraitance sur es animaux .

Anna et Olivia 02/06/2016 12:17

Bonjour Ludmilla et merci pour ce joli témoignage :)

Maeva (Cook A Life! byMaeva) 28/05/2016 19:00

J'ai tout lu car je me suis dit que je ne connaissais peut-être pas tout (vu que j'ai appris que certains fromage ne sont pas végétarien récemment...). Je trouve ton article bien écrit et informatif pour quiconque souhaiterait en savoir plus sur les œufs. Si un jour j'ai un jardin, ça fait longtemps que je me dis que je voudrais avoir des poules (sauvées aussi bien-sur comme tous mes animaux de compagnie) mais bon je voudrais aussi adopter une chèvre, une brebis, un cochon, un poney, un âne... Il me faudra un GRAND jardin! Et en plus, Jesse a peur des poules (ou alors ne s'en préoccupe pas) alors ça va LoL Par contre, je ne croyais pas du tout possible de faire des choux/chouquettes sans œuf!! Tu as des recettes?? Bonne soirée les filles!

Anna et Olivia 02/06/2016 12:16

Merci beaucoup Maeva :)
Tu vas ouvrir carrément un refuge animalier !! :D
Pour la pâte à chou, je t'avoue que je n'ai pas encore testé de recette personnellement, mais je vois que le resto Gentle Gourmet en propose notamment, et c'est végane, donc ça doit être possible ! Il faudrait leur soutirer la recette ;)
Bisous

Bonjour 28/05/2016 18:46

"Pour ne pas arriver à toutes ces dérives, il y a la solution de réduire, voire d'arrêter de manger des oeufs."
du radicalisme qui conduit à l'extérmination de la race ovine : bravo

auroredel'oise 28/05/2016 20:51

Alors d"abord, les ovins, c'est les moutons, qui à ma connaissance ne pondent pas d'oeufs...
Exterminer, c'est tuer (c'est ce qui se passe quand on tue des poules "fatiguées" qui pondent moins). Là, si on ne consomme plus, la production diminuera d'elle-même, il y aura juste moins de naissances.
En plus, quel est l'intérêt de conserver à tout prix des races de poules entièrement crées par l'homme dans un strict objectif de productivité?
Ce n'est pas du radicalisme, c'est juste être en accord avec ses valeurs.

Sonia 28/05/2016 18:11

Merci vraiment pour cet article. Je ne consommais que des œufs n°1 mais je ne pensais pas que les conditions étaient tout de même si difficiles... Je pensais clairement à des poulettes en liberté. Je pense réfléchir à tout cela plutôt deux fois qu'une maintenant, même si l'on en consomme pas tant que cela...Avoir des poulettes, c'est notre vœux, mais hélas, pour le moment nous n'avons aucun jardin...Cette idée de récupérer et de sauver ces petites poulettes est tout simplement géniale!!! Merci encore pour cet article. Je ne vois aucun extrémisme là dedans, juste du bon sens et de la cohérence avec vos idées.

Anna et Olivia 02/06/2016 12:14

Merci Sonia pour ton message ! :) Gros bisous !